De la pensée à l’idée, un fossé d’appartenance privée

Un peuple dans un territoire se fixe un but à atteindre inévitablement dans une foi inébranlable.

La communication est un vecteur de rassemblement. Bien émettre pour faire mieux comprendre : visions – attentes – objectifs.

La vérité est consonante additive. L’ouïe attentive se la procure pour jouir de son effet curatif.

L’élégance n’est pas une estime de soi mais plutôt une quête de soi-même. Soyez élégant de tout bord et à tous les niveaux.

La liberté de penser pour soi-même sans pression aucune au risque même d’être évasif. Partir, revenir, surfer sur sa propre conception de la vision et de l’idéal. Rester authentique.

L’éducation participe à solidifier valeurs et principes. Aucun peuple ne peut s’en passer! Elle n’est guère universelle mais concertée.

La pensée non matérialisée reste pure abstraction. La matérialisation d’une pensée positive est juste réformiste.

La loi est faite par les hommes et pour eux qui passent. Elle subsiste pour un état qui demeure.

La transmission du savoir faire, du savoir être, du savoir tout court n’est pas action vaine. La vie! ses surprises! Le temps est constituant de la vie. Notre imparti s’enrichit par le lègue de nos aînés.

L’écriture académique acquise par scolarisation est convention. Sa lecture procure maîtrise et appropriation. La lecture d’écritures à connotation culturelle donne une approche identitaire.

Une page qui tourne en annonce une autre. La vie, une succession de pages sur lesquelles nous inscrivons des faits, empreintes, idées…c’est l’histoire de demain.

Le bien se conserve en l’état ou dans une perspective de bonification? Système de conservation +. Fructification du bien pour le bien-être.

A t-on besoin d’être politique pour émettre des idées constructives pour une nation? Diriger une nation implique drainer du monde. « Suffragium » la nation est constitutive.

L’Homme est condamné à être libre. Il est liberté. La liberté est une réalisation de soi-même.

Le droit s’applique à tous. La présomption d’innocence en est le préliminaire!!! Équité, Égalité devant la justice.

L’expression conforme d’une idée avec l’objet. Nous avons tendance à la moduler pour discréditer mais elle demeure intacte.

La parole est vaine face à une écoute étourdie. Ecouter, comprenez la vérité…elle est sourdine à l’effet sonore indescriptible.

Epingler, souligner les faits et actes contemporains qui feront le semblant d’avenir voulu ou destiné. Raison ou utopie.

Résumer sa mise en œuvre à un individu ou groupe d’individus est une appropriation condescendante de ses effets. Anti-démocratique?

Le développement est une dynamique de propulsion économique voulue et consentie par une nation dans toutes ses composantes.

L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit… le prétentieux stigmatise.

Dédire une forme de gouvernance est chose facile. Proposer une forme de gouvernance adaptée à une aspiration populaire n’est pas chose aisée.

L’art de plaire en déplaisant est une tare de société. N’en déplaise certains, l’authentique tangue mais ne tombe pas.

« Être ou ne pas être » l’état par ses aspirations, ses besoins, ses accomplissements, ses droits et devoirs. Un terroir, un peuple, un parachèvement propice à l’atteinte du bien-être des constituants.

La devise d’un pays fait-elle partie de l’identité de ses habitants ? Assurément OUI. Que dira t-on si le constat est contraire?

L’apprentissage de la vie nous confère beaucoup de valeurs. À son cours nous pouvons être amenés à les délaisser mais elles nous rattrapent toujours. La fin justifie t-elle les moyens ?

Le politique s’engage pour une idéologie politique programmatique. Le militant, l’activiste s’engage pour le peuple sans déroger au pacte social.

L’authenticité de la démocratie s’articule sur l’application de la loi par et pour tous. Mais une loi non usurpée et non modulable.

Le lègue de nos aînés doit impérativement bonifier la jeunesse.

La politique et le pouvoir. La politique vise le pouvoir./? Le pouvoir implique t-il la politique? La politique est-elle pouvoir ? L’éthique du pouvoir induit-elle la politique ? L’état fort par ses institutions est-il forcément politique ?

La souveraineté appartient au peuple mais seulement à l’unisson.

port de masque

mesures barrières

prenez soin de vous

et de vos proches